anime

Wotaku ni Koi wa Muzukashii

Wotaku ni Koi wa Muzukashii
Mettre en favoris Ajouter à ma liste

Information

Titre romaji Wotaku ni Koi wa Muzukashii
Titre anglais Wotakoi: Love is Hard for Otaku
Titre original ヲタクに恋は難しい
Format Série TV
Episodes 11
Durée par épisode 22 mins
Status Terminé
Saison Printemps 2018
Première diffusion du 13 avril 2018 au 22 juin 2018
Genres Comédie, Romance, Tranche de vie
Studios A-1 Pictures
Source Manga
Autres titres Otaku ni Koi wa Muzukashii, WotaKoi, It’s Difficult to Love an Otaku, Love is Hard for an Otaku, Love is Hard for Nerds, It's Difficult to Love an Otaku

7.8 / 10 Note
(Moyenne)
100% des personnes
ont aimé
cet anime
Classement
#5472

Synopsis

Après avoir découvert qu'ils travaillent dans la même entreprise, un otaku fou du jeu et un fujoshi se réunissent pour la première fois depuis le collège. Après quelques séances de consommation d'alcool après le travail, ils commencent à sortir ensemble, mais est-ce que ce sera une relation parfaite pour eux deux ?

Personnages

Hirotaka Nifuji
Personnage principal
Narumi Momose
Personnage principal
Hanako Koyanagi
Personnage principal
Tarou Kabakura
Personnage principal

Staff

Takaomi Kanasaki
Storyboard
Yoshimasa Hiraike
Direction
Daisuke Takashima
Direction
Izumi Sakamoto
page-media.COLOR SETTING

Critiques

Vous pouvez aussi écrire votre critique sur cet anime en vous inscrivant sur Anime Gate ou bien en vous connectant à votre compte.

-Sakura -Sakura
12 juillet 2020 à 20:18
Episodes vues
11 sur 11
Note mise
10 / 10

Un chef d'oeuvre, L’anime démarre sur les chapeaux de roues. Que vous soyez un geek ou non, vous adorerez cette série ! Les références à la pop culture à répétition sont nombreuses et donnent le sourire tant celles-ci sont proches de notre quotidien. Vous-même ou quelqu’un de votre entourage a déjà joué à Mario Kart entre amis ou collectionné les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh! dans son enfance. Ces clins d’œil vont du jeu vidéo iconique aux mangas, tant dans les dialogues entre les protagonistes que sur le plan visuel, où dans l’épisode 2, on voit Hanako tenir un tome d’Ancient Magus BrideMais ici, ces références, bienvenues, ne sont qu’un bonus dans l’œuvre. Car ce sont les personnages qui portent cette dernière. Si ceux-ci sont en nombre restreint, ce n’est pas forcément pour déplaire, au contraire. Le spectateur a ainsi le temps de mieux les connaître et de cerner leur degré d’otakutitude ou non, en témoigne le personnage de Naoya.On a tout d’abord Narumi, la fujoshi par excellence. Fan (et encore, c’est un euphémisme) de la première heure des histoires de boys’ love, que ce soit en manga, en light novel ou en dōjinshi, desquels elle est auteure également, elle ne se limite pas seulement à cette part de la culture otaku, qu’elle n’assume pas au grand jour. Complètement décalée, elle sort désormais avec son ami d’enfance, Hirotaka, calme et posé, et accro au gaming. Leurs amis et collègues, Tarō et Hanako, sont respectivement de grands adeptes de shōjo et de cosplay. Chacun a sa passion et la revendique à sa façon. C’est d’autant plus similaire à la réalité, que l’histoire se déroule dans un cadre citadin dans lequel les personnages, adultes, vont boire un coup, au restaurant, chez Starbucks : comment ne pas se reconnaître dans les personnages et dans ce genre de situation ? Si Wotakoi parle beaucoup de culture geek par définition, ça ne s’arrête pas là. C’est aussi l’histoire de deux couples complètement marginaux, aux disputes pourtant anodines. On a tout d’abord le jeune couple formé par Narumi et Hirotaka, dont la relation met du temps à se transformer tout en progressant malgré tout, et le couple plus “mature” composé de Tarō et d’Hanako, beaucoup moins mignon mais bien plus hilarant. Wotakoi alias Otaku Otaku, c’est aussi ça : du rire à foison. Dans une ambiance qui fait penser à Kaguya-sama : Love is War ou Blend-S, tous deux produits par le même studio d’animation, cet anime offre des séquences délirantes à répétition, avec des personnages, particulièrement cash entre eux. Les clichés de la comédie romantique (qui est plus une comédie qu’autre chose, d’ailleurs) sont présents et exagérés volontairement en alliant leur côté otaku. Exemple : “Je serais toujours là pour farmer et te faire level up“, si ce n’est pas une déclaration ça ! Ici, point de drama, place à l’humour et rien qu’à l’humour. Comme dit précédemment, la comédie supplante la romance, pour proposer un anime simple, drôle et efficace. Certains épisodes sont coupés en deux et présentent différentes histoires indépendantes, qui rajoutent de la simplicité au récit. Qui plus est, le cadre de l’entreprise et du monde adulte est bien choisi, évitant ainsi certaines facilités scénaristiques que l’on peut retrouver dans les histoires de lycéens. Seul et très léger défaut : en dépit d’un opening accrocheur et de graphismes globalement plaisants, les personnages en arrière-plan en 3D ne sont pas très bien représentés.Cela faisait quelques temps que Wotakoi était dans ma liste d’animes à voir. Et une chose est sûre : je n’en suis pas déçue et au contraire, j’aurais bien aimé que la série dure plus longtemps. Vous l’aurez compris avec cette review, j’ai pris beaucoup de plaisir à regarder cette bonne comédie, toute en douceur et en légèreté. À regarder sans plus tarder, surtout pour nos amis geeks !

 

Tsugii Tsugii
21 mars 2019 à 00:35
Episodes vues
11 sur 11
Note mise
— / 10

Un Anime que j'ai bien apprécier à le regarder ,

J'ai bien aimé l'histoire de deux Otakus qui sortent ensemble, qui font des activités que des couples normaux ne font pas .

L'humour de cette anime que j'ai apprécier , petit à petit on commence à connaitre les personnages .

A chaque fin d'épisode j'avais envie de continuer même si les épisodes ne se suivent pas tout à fait , l'histoire entre les amis/la famille/ les couples ce suivent.

Je suis assez déçu qu'ils ont sortie que 11 épisodes , j’espère qu'ils ont prévu une saison 2 .


 

Thoru Thoru
28 février 2019 à 01:10
Episodes vues
11 sur 11
Note mise
8 / 10

Dommage qu'il n'y ait pas plus d'épisodes pour approfondir les relations entre les personnages. J'ai trouvé cet anime "léger" de par l'histoire, l'humour et le reste. Pour une fois, on voit des personnages adultes mais le fait qu'ils soient des otakus nous rapproche d'eux. 

Espérons qu'une suite sorte (peut être un 12ème épisode bonus). J'ai adoré les diverses références au monde otaku (y a même quelques trucs cachés). COOL!


 

Esdeath Esdeath
16 juillet 2018 à 17:13
Episodes vues
11 sur 11
Note mise
8 / 10

Très surprise, dans le bon sens, par cet anime ! Bien que quelques clichés aient un peu la vie dure, ils sont assez minoritaires et il y a une vraie volonté de dépassé ces clichés de personnalité et d'apparence. On suit un groupe d'otaku dans leur quotidien que ce soit au travail ou dans leur vie privée dans l'air du temps.


Beaucoup de références à d'autres animes/mangas, à des auteurs et jeux assez bien trouvées, des personnages otakus avec chacun leur passion et personnalité qui se regroupent pour partager, les relations sont pas mal et différentes des shojos habituel donc il y a un autre tempo et un autre genre d'évolution intéréssant, l'aspect comique est vraiment bien réalisé sans etre lourd ou cliché, le spectateur fan du monde des mangas peut vite s'identifier à un des personnages, avec un décor autre qu'une chambre où un otaku est sensé s'enfermé n'est ce pas..

C'est plus un genre de TV short, chaque épisode est divisé en 2 histoires, ce n'est ni trop court ni trop long par épisodes juste ce qu'il faut mais qui rend facilement accro ce qui fait qu'on arrive vite au bout des 11 épisodes en plein milieu de l'histoire, y'a une certaine insatisfaction qui se créer de ne pas avoir un 12ème épisode ou que ça s'arrete là, j'imagine que c'est pour que le spectateur achète le manga ou saute sur la saison 2 à sa sortie, pas bete.

 J'aurais vraiment voulu voir une évolution plus profonde de la relation Nao/Kou, ils nous ont arrétés juste avant les bougres !


 

Je le recommande vivement, il est drole, frais, les personnages sont attachants dans leur genre, les évolutions sont sympas, les références sont bien trouvées, moderne pour pouvoir faire des parallèle avec notre monde !  vous êtes sur-e-s de passer un bon moment !