THE GOD OF HIGH SCHOOL

THE GOD OF HIGH SCHOOL
Mettre en favoris Ajouter à ma liste

Information

Titre romaji THE GOD OF HIGH SCHOOL
Titre anglais The God of High School
Titre original THE GOD OF HIGH SCHOOL ゴッド・オブ・ハイスクール
Format Série TV
Episodes 13
Durée par épisode 24 mins
Status Terminé
Saison Eté 2020
Première diffusion du 6 juillet 2020 au 28 septembre 2020
Genres Comédie, Action, Surnaturel
Source Manga
Autres titres The God of Highschool, GoH, 갓 오브 하이스쿨

7.1 / 10 Note
(Moyenne)
100% des personnes
ont aimé
cet anime
Classement
#0

Synopsis

Aucun synopsis pour le moment !

Personnages

Aucun personnage pour le moment.

Staff

Aucun staff pour le moment.

Critiques

Vous pouvez aussi écrire votre critique sur cet anime en vous inscrivant sur Anime Gate ou bien en vous connectant à votre compte.

Thoru Thoru
1 octobre 2020 à 00:21
Episodes vues
13 sur 13
Note mise
9 / 10

Anime de la saison selon moi ! Vraiment une très bonne surprise (mais pas pour les amateurs du manwha qui connaissait en avant premiere du coup ehe). Je ressors de mon visionnage avec beaucoup d'interrogations en raison du manque d'explications du contexte et du background qui semblent HYPER intéressants, surtout vu le scénario quoi ! On aurait pu s'attendre à un banal tournois où on voit que des combats MAIS NON y a bien plus et c'est pour ça que j'ai signé ! L'intrigue est vraiment la plus bonne de mes copines et alliée à l'animation des combats contoctée par Crunchyroll ça donne un anime aux petits oignons qui donne des orgasmes visuels de qualité ! D'ailleurs on a droit à une charte graphique toute particulière comme a l'habitude de faire Crunchy (Tower of God par ex).

Big up à l'opening que je reverai de défier sur beat saber (il y est pour ceux qui peuvent), aux OST et seyuu qui donnent vraiment un gros plus à l'anime. En parlant des seyuu, ils collent très bien aux persos qui sont vraiment sympas et attachants même si y en a qu'on voit pas malheureusement pas beaucoup mais c'est normal pour un anime de 13 épisodes seulement (d'ailleurs j'en voudrais plus svp).

J'espère vraiment qu'il y aura une saison 2 (ou je peux me contenter d'un film aussi) et je serai très assidu s'il y a.

En bref, un bon kiff wsh.


 

-Sakura -Sakura
15 septembre 2020 à 19:48
Episodes vues
13 sur 13
Note mise
10 / 10

Au début, on peut être un peu perdu dans le dialogue des personnages ; ce qui est normal. Mais on est ensuite rapidement captivé par la scène. Ce qui est remarquable dans la succession d’actions, c’est l’animation. Tout est réaliste et parfaitement dosé. Les coups s’enchaînent de façon à ce qu’on ressente leur impact. Et alors que ces coups se suivent, une douce sonorité caresse nos tympans. Ainsi, on plonge totalement dans l’action. Assurément, l’animation très bien gérée dans le premier épisode constitue ce qui donne envie de suivre la suite de la série. après l’opening, on est accueilli par le protagoniste, du moins quand il était enfant. Son nom : Jin Mori. Jin Mori est un lycéen qui vit apparemment seul, sans ses parents. Dans le rêve qui nous est présenté, on le voit en train de discuter avec son grand-père. on entre rapidement au cœur de l’anime The God of Highschool avec une dose d’humour. Entre la course à vélo que réalise Jin Mori et sa rencontre avec ses premiers amis révélés, nous n’avons que peu de temps pour souffler. En effet, à vélo, Jin Mori engage une course-poursuite en pleine ville avec un voleur à moto, une routière de surcroît.  En effet, sans qu’on sache pourquoi, les premiers figurants se font écraser par une puissance maléfique venue du ciel. Il n’en faut pas plus pour qu’on soit intéressé par la série. En dehors de l’aspect baston, il semble qu’il y ai différents éléments politiques puisque le président des États-Unis semble être “menacé” ou en tout cas informé que la Corée possède une sorte de nouvelle arme capable de raser une île sans envoyer de missiles… Le défaut, c’est le choix qu’a fait le studio d’animation de rougir le haut des oreilles, le nez et des articulations de certains personnages. Pourquoi opérer un tel choix ? Pourquoi n’est-il appliqué qu’à certains personnages ? Comment conclure cet avis sans parler de l’opening et de l’ending de The God of Highschool ? Ils sont juste géniaux. L’opening, c’est « Contradiction » de Ksuke ft Tyler Carter. Il a le don d’augmenter notre rythme cardiaque. L’audio est couplée avec un enchaînement de séquences où l’on voit les personnages en plein combat. Pour l’ending, on va dans un style un peu plus épuré que l’opening. Il est souple et léger. En l’écoutant, j’ai l’impression de nager dans des eaux turquoise bleu sans vagues turbulentes. Loin de l’ambiance électrique de l’opening, l’ending berce et caresse. Il permet de se libérer de la tension ressentie pendant l’épisode. Un pur délice pour les oreilles.