Sayonara no Asa ni Yakusoku no Hana wo Kazarou

Sayonara no Asa ni Yakusoku no Hana wo Kazarou
Mettre en favoris Ajouter à ma liste

Information

Titre romaji Sayonara no Asa ni Yakusoku no Hana wo Kazarou
Titre anglais Maquia: When the Promised Flower Blooms
Titre original さよならの朝に約束の花をかざろう
Format Film
Durée 1h55
Status Terminé
Saison Hiver 2018
Première diffusion 24 février 2018
Genres Drama, Fantastique, Psychologique
Studios P.A. Works
Source Histoire original
Autres titres SayoAsa, さよあさ, Let's Decorate the Promised Flowers in the Morning of Farewells, SayoAsa

8.2 / 10 Note
(Moyenne)
100% des personnes
ont aimé
cet anime
Classement
#5472

Synopsis

Sayonara no Asa ni Yakusoku no Hana wo Kazarou est un film d'animation produit par le studio P.A. Works qui marque les débuts de Mari Okada en tant que réalisatrice. Prévu pour février 2018 dans les cinémas japonais, celui-ci devrait décrire, si l'on en croit une interview d'Okada, « un drame humain comme on en a tous vécu un jour ».

Personnages

Maquia
Personnage principal
Ariel
Personnage principal
Leilia
Personnage secondaire
Izol
Personnage secondaire

Staff

Kazuhiro Wakabayashi
Direction Sonore
Mari Okada
Direction
Toshiyuki Inoue
page-media.ASSISTANT ANIMATION DIRECTOR
Takeshi Honda
Animateur

Critiques

Vous pouvez aussi écrire votre critique sur cet anime en vous inscrivant sur Anime Gate ou bien en vous connectant à votre compte.

Fcpmoreira Fcpmoreira
28 octobre 2019 à 22:54
Episodes vues
1 sur 1
Note mise
10 / 10

On peut dire que Mari Okada a réussi son coup. (T-T)


On ne va pas ce le cacher on est tous extrêmement triste après le visionnage de ce chef-d'œuvre,  certains ont sûrement versé une petite larme( Pas moi, je suis un bonhomme !). C'est tout simplement impossible de ne pas être émue à la fin du film. 

Ce film est juste parfait, il est magnifique du point de vue graphique, les OST sont généreux, les personnages sont attachants (j'aurais aimé en apprendre plus sur certains) puis l'histoire elle est juste exceptionnel. On peut même dire que Mari Okada n'y est pas allée de mainmorte. 

Dans ce film elle nous fait une critique du Pouvoir et de la quête de celui-ci via des moyens horribles comme la destruction de peuples, mais aussi la guerre qui détruit plusieurs vies, mais le point central de cet animé ne sont pas ces notions que j'ai cité mais plutôt celle de l'absurdité de la condition humaine et de la prise de conscience de l'homme de sa condition en tant que simple mortel, parce-que oui on est tous destinés à mourir...

 Et la Mari Okada l'illustre parfaitement bien, dans ce film Maquia qui est une "lorph",( un peuple immortel) va prendre soin d'un enfant humain, Ariel , et va le voir grandir comme si c'était son fils.

 Je pense que grâce à ce cours résumé vous avez compris là où je veux en venir. Ici l'auteur nous montre à quel point la condition humaine est douloureuse non seulement pour nous mais aussi pour les autres, parceque Maquia va voir les personnes qu'elle aime mourir tous 1 par 1 sans rien pouvoir faire. 

Et c'est sûr sa que ce film est pour moi un chef d'œuvre, durant le visionnage on se pose plusieurs questions sur l'absurdité qu'on est en train de vivre et c'est a ce moment là qu'on prend encore une fois conscience qu'on doit profiter de la vie un maximum, car contrairement aux Lorphs nous on n'est pas Immortels.


Je vous conseille vraiment de regarder ce film, et de vous faire vous même un avis.

Bon visionnage ! ;D



 

Gutufluk Gutufluk
27 septembre 2018 à 21:29
Episodes vues
1 sur 1
Note mise
10 / 10

Magnifiquement touchant

Ce film est tout simplement génial. Tout y est : très bonne animation, dessins et plans époustouflants, des OST qui caressent les tympans et surtout l'histoire derrière.

Petit résumé rapide et sans spoil : Maquia, la MC, est une Iorph (personne vivant beaucoup plus longtemps que les hommes normaux tout en gardant une apparence proche de celle d'un adolescent / jeune adulte) qui habite une île isolée. Sa tribu, la tribu des Isolés, tisse un tissu, l'Hibiol, qui renferme les souvenirs et les sentiments. Un jour, un Empire voisin attaque cette île pour s'emparer de cette longévité.

Voilà, j'en dis pas plus, je vous laisse découvrir le film si vous avez la chance de le voir.

Le scénario (fait par Mari Okada, la scénariste d'AnoHana) est destructeur, tout est fait pour qu'on s'attache aux personnage. Pour comparer, la fin est similaire à celle d'AnoHana et déchire le cœur. 

Outre les points artistiques, le film aborde des sujets très intéressants comme la solitude, la longévité humaine et tout ce qui tourne autour.

 RIP Ariel et les Iorph :'(

C'est un film que je conseille vivement et qui va froisser vos sentiments si jamais vous le voyez.

J'y ai lâché des larmes et me suis senti triste toute la soirée. 10/10