Komi-san wa, Komyushou desu.

Komi-san wa, Komyushou desu.
Mettre en favoris Ajouter à ma liste

Information

Titre romaji Komi-san wa, Komyushou desu.
Titre original 古見さんは、コミュ症です。
Format Série TV
Durée par épisode Inconnue
Status En cours
Saison Automne 2021
Première diffusion octobre 2021
Genres Comédie, Scolaire, Romance, Shounen, Tranche de vie
Studios OLM
Source Manga
Autres titres Komi Can’t Communicate, Comi san ha Comyusho desu, Komi-san wa, Communication Shougai desu., Komi-san wa, Communication Shougai desu.

— / 10 Note
(Moyenne)
100% des personnes
ont aimé
cet anime
Classement
#0

Synopsis

Aucun synopsis pour le moment !

Personnages

Shouko Komi
Personnage principal
Hitohito Tadano
Personnage principal
Najimi Osana
Personnage secondaire

Staff

Hitomi Mieno
Compositeur de la série
Ayumu Watanabe
Direction
Atsuko Nakajima
Character designer
Kazuki Kawagoe
Direction

Critiques

Vous pouvez aussi écrire votre critique sur cet anime en vous inscrivant sur Anime Gate ou bien en vous connectant à votre compte.

Thoru Thoru
24 décembre 2021 à 22:52
Episodes vues
12 sur ?
Note mise
9 / 10

J'étais très hypé par l'adaptation en animé qui était attendue depuis trèèèèèèès longtemps par les aficionados de Komi et vraiment pas du tout déçu. Et pourtant j'avais mis beaucoup d'attentes dans cette adaptation parce que c'est un peu un monument chez les weebs Komi.

L'adaptation est insane genre la DA est géniale, les seyuu fous, les OST, op et ed beaucoup trop biens et tout ça s'accorde parfaitement avec l'oeuvre originale C'EST UN GRAND OUI.

En plus l'oeuvre adresse un message de sensibilisation sur les personnes souffrantes d'anxiété et c'est quand même important de le souligner vu que ça touche plus de monde que ce que l'on pense. En plus dans une histoire wholesome avec des persos attachants et tellement clichés qu'ils deviennent inédits! 

En bref, je suivais déjà le manga mais ça m'a pas empêché d'attendre chaque semaine le nouvel épisode pour voir une très belle adaptation qui a tout pour elle et pour laquelle je ne trouve rien à redire. La propagande pour Komi a donc un nouvel argument qui pèse très lourd!