Kagewani

Kagewani
Mettre en favoris Ajouter à ma liste

Information

Titre romaji Kagewani
Titre original 影鰐 -KAGEWANI-
Format Court-métrage
Episodes 13
Durée par épisode 7 mins
Status Terminé
Saison Automne 2015
Première diffusion du 2 octobre 2015 au 25 décembre 2015
Genres Surnaturel, Mystère, Suspense, Horreur
Studios Tomovies
Source Histoire original

5.7 / 10 Note
(Moyenne)
100% des personnes
ont aimé
cet anime
Classement
#3582

Synopsis

Un blogueur vidéo tente de falsifier des observations cryptées pour améliorer ses vues, mais il obtient plus que ce qu'il avait négocié quand son équipage est massacré par un vrai monstre. Ailleurs, les élèves sont la proie d'une bête qui ressemble à un sandwich, ce qui déclenche une lutte désespérée pour leur survie dans leur propre cour d'école.

Avec la multiplication de ces attaques de créatures mystérieuses, le chercheur Sousuke Banba se charge de fouiller dans le mystère. Avec rien d'autre que le mot-clé "Kagewani" pour le guider, il fouille les sites des récentes attaques dans l'espoir de trouver une piste pour éradiquer définitivement les créatures. Cependant, Sousuke trouve que ces menaces pour l'humanité sont encore plus près de chez lui lorsque la compagnie pharmaceutique Sarugaku commence à empiéter sur son enquête.

Personnages

Sousuke Banba
Personnage principal
Masaki Kimura
Personnage principal
Satoru Komori
Personnage secondaire
Detective
Personnage secondaire

Staff

Hiromu Kumamoto
Scénariste
Tomoya Takashima
Direction
M.S.S Project
Chanteur
Yoshiki Usa
page-media.ASSOCIATE PRODUCER

Critiques

Vous pouvez aussi écrire votre critique sur cet anime en vous inscrivant sur Anime Gate ou bien en vous connectant à votre compte.

Xander Xander
25 mars 2017 à 11:47
Episodes vues
13 sur 13
Note mise
8 / 10

Pour ma première chronique sur un anime, je ne vais pas vous parler du plus connu, mais d’un qui se démarque des la concurrence de part son style et son ambiance très particulière.

En effet, cet anime est vraiment spécial, car il faut accrocher aux dessins. Personnellement, j’avais tenté une fois, et je n’avais pas fini le premier épisode, je l’avais catalogué « trop moche ». Et puis, quelque temps après je l’ai retenté, le trouvant toujours aussi moche, mais j’ai regardé plusieurs épisodes complets, et la magie à opéré.

D’ailleurs, maintenant je ne dirais plus que les dessins sont moches. Ils sont particuliers. Je ne sais pas quelle est la manière utilisé pour les dessins mais c’est assez spécial. Les personnages bougent un peu à la manière de marionnettes.

Mais au final, l’idée est plutôt sympathique car cet anime n’a pas besoin d’une grande animation pour réussir à nous captiver. Il faut rentrer dedans, enchaîner 3 ou 4 épisodes pour commencer à pleinement l’apprécier. La durée des épisode n’excède pas 8 minutes, donc c’est un format assez court sachant que chaque saison contient 13 épisodes. Vous pouvez retrouver les deux premières saisons légalement sur Crunchyroll, je vous mettrais tous les liens en fin d’article.

L’histoire est d’ailleurs vraiment interessante, et je pense que sans cette animation étrange, l’anime serait plus léger, plus doux. Alors que là on a vraiment une histoire sombre et inquietante. Chaque épisode est indépendant, et de prime abord, sans lien avec les autres. Mais pourtant, on se rend très vite compte qu’un fil rouge relie tous les cas de créatures et disparitions soudaines. Et c’est la que le personnage du professeur Banba prend tout son sens. Il se développe d’ailleurs énormément durant la première saison, et que dire de la deuxième ! Je ne vous spolierez évidemment rien, vous le savez, c’est mon cheval de bataille, mais si vous aimez frissonner vous ne serez pas déçu. Bon par contre il vous faudra adhérer à l’animation particulière, mais si vous parvenez à passer outre, vous apprécierez encore plus cet anime qui est vraiment de grande qualité.

Il faut également saluer le travail effectué sur les musiques, qui sont vraiment excellentes. Chaque épisode se termine avec un Ending qui commence pendant la dernière minute de l’épisode, et il renforce l’intérêt et donne immédiatement envie de voir le suivant.

Et cerise sur le gâteau, si vous aimez cette série, il y a également une autre série du même auteur, construite de la même manière qui elle traite de fantômes et de légendes urbaines. Il s’agit de « Yamishibai : japanese ghost stories » dont vous pouvez également retrouver les 4 saisons sur Crunchyroll. Ici, pas de fil rouge, mais des épisodes ultra flippants !

https://chezxander.wordpress.com/2017/03/25/kagewani/