anime

Durarara!!

Durarara!!
Mettre en favoris Ajouter à ma liste

Information

Titre romaji Durarara!!
Titre anglais Durarara!!
Titre original デュラララ!!
Format Série TV
Episodes 24
Durée par épisode 24 mins
Status Terminé
Saison Hiver 2010
Première diffusion du 8 janvier 2010 au 25 juin 2010
Genres Action, Surnaturel, Mystère
Studios Brain's Base
Source Livre (Light Novel)
Autres titres DRRR!!, Dhurarara!!, Dyurarara!!, Dulalala!!, Dullalala!!, DRRR!!

8 / 10 Note
(Moyenne)
100% des personnes
ont aimé
cet anime
Classement
#96

Synopsis

Dans le quartier Ikebukuro du centre-ville de Tokyo, au milieu de nombreuses rumeurs et avertissements étranges de gangs anonymes et d'occupants dangereux, une légende urbaine se détache du reste : l'existence d'un "Black Rider" sans tête qu'on voit conduire une moto noire dans les rues de la ville.
Mikado Ryuugamine a toujours aspiré à l'excitation de la vie urbaine, et l'invitation d'un ami d'enfance le convainc de s'installer à Tokyo. Témoin du Cavalier Noir lors de son premier jour dans la ville, ses souhaits semblent déjà avoir été exaucés. Mais à mesure que des événements surnaturels commencent à se produire, des citoyens ordinaires comme lui, ainsi que les habitants les plus colorés d'Ikebukuro, sont mêlés à l'agitation qui éclate dans leur ville.

Personnages

Izaya Orihara
Personnage principal
Shizuo Heiwajima
Personnage principal
Celty Sturluson
Personnage principal
Mikado Ryuugamine
Personnage principal

Staff

Hidetoshi Namura
Storyboard
Sadayuki Murai
Scénariste
Misao Abe
Animateur
Kenji Hayama
Animateur

Critiques

Vous pouvez aussi écrire votre critique sur cet anime en vous inscrivant sur Anime Gate ou bien en vous connectant à votre compte.

Thoru Thoru
22 juin 2020 à 00:21
Episodes vues
24 sur 24
Note mise
9 / 10

Vraiment très content d'avoir regardé cet anime! Au début j'étais réticent sans vraiment savoir pourquoi et un jour alors que j'explorais ma liste "à voir" je suis tombé dessus et me suis décidé et sah quel plaisir.

J'ai vraiment bien kiffé l'évolution de l'histoire accompagnée par celle des personnages. En parlant des perso, il y en a beaucoup mais je n'en ai trouvé aucun vide de sens. Chacun apporte son petit truc à l'histoire et a son moment de gloire (ou pas) dans l'anime. C'était d'ailleurs très intéressant de tous les voir vivre au fur et à mesure des épisodes. Durant ces 50 ep je me suis jamais ennuyé.

Je sais pas trop quoi dire sans spoiler du coup je vais vous laisser regarder l'anime par vous-même et on en reparlera ensemble ^^ (non par contre c'est une obligation hein c'est trop bien comme anime rien que l'opening est un argument genre il est mythique tu sais il est dans tous les blindtests d'opening t'as pas pu passer à côté et puis même le nom est atypique genre 3 fois la même syllabe c'est du jamais vu et du coup tu dois arrêter de lire ce truc difforme et aller commencer Durarara ok on s'est compris?)


 

SHIHORY SHIHORY
12 août 2018 à 17:26
Episodes vues
24 sur 24
Note mise
10 / 10

          Si au début, on peut penser que le personnage principal est Mikado, ce qui doit bien être vrai dans la première partie de la saison 1, c'est parce que, comme Mikado nous arrivons tout juste à Ikebukuro. On y découvre les lieux, les personnages et leurs histoires. En même temps que le lycéen, on apprend, de quel personnage il ne vaut mieux pas s'approcher, ceux qui pourront nous aider...

On entend les rumeurs, on nous parle des légendes urbaines ; comme la Motarde sans tête, une motarde, entièrement habillé de noir, qui parcourrait les rues d'Ikebukuro. On ne sait pas qui elle est, mais les rumeurs disent qu'elle n'aurait pas de tête sous son casque. Ou encore, L'éventreur, qui la nuit, rôde dans les rues du quartier pour y trouver ses proies et les dépècerais. Mais aussi les Dollars, un gang sans couleur, où il n'y aurait pas de règles...

Et, après s'être approprié les lieux, on lâche un peu le personnage et, prenant nos aises dans la ville, on y découvre de nouvelles histoires, on en apprend un peu plus sur les personnages.

Les secrets de chacun se dévoilent peu à peu et on voit que personne n'est tout blanc, que même la fille timide au fond de la classe peut cacher un lourd secret.

 

          Avec un peu de fantastique, Durarara!! s'encre dans notre époque, nous arpentons les rues de l'Ikebukuro actuel. Les graphistes et animateurs on dut se donner un mal fou, car chaque décor de Durarara!! est réel, on peut le voir en vrai, en se baladant dans le quartier d'Ikebukuro au Japon. Grâce à ça, beaucoup de fan de la série se sont amusé à retrouver les scènes de l'anime dans le quartier, et beaucoup de vidéo ou d'image où on y compare l'Anime/Réalité fleurissent sur internet.

           Le principal atout de la série, c'est son casting. On y trouve de tout et rien est à jeter. Plus ou moins développés, les personnages ont tous une histoire. Si on doute parfois de l'utilité de certain, il faut attendre. Souvent l'anime nous présente un personnage mais revient sur son histoire 15 épisodes plus tard. Ainsi, évoluant dans Ikebukuro, nous pouvons y trouver une scientifique follement amoureuse de son frère, une véritable stalkeuse, un duo d'otaku, un médecin tordu, un informateur trolleur, une brute qui se bat avec des distributeurs... Ils sont tous dérangés et ont ou auront tous leur place dans l'anime. Et, si ils ne l'ont pas dans la saison 1, ils l'auront forcément dans la saison 2. Car n'oublions pas qu'un personnage peut nous être présenté au tout début de la série, mais avoir droit à un petit zoom sur lui une vingtaine d'épisode plus tard.

 

          Et c'est avec cette transition un peu nulle, que je vais parler du deuxième point fort de la série, qui est : sa narration. Chaque épisode est narré par un personnage différent et, c'est là où on peut voir tout le travail qui a été donné dans cet anime, chaque élément à son importance. Une petite bagarre, qui nous semblait à première vue sans intérêt, sera l'élément déclencheur d'un gros trucs plus tard. Ou bien un personnage qui passe en second plan, parmi la foule, mais qui aura une importance capitale plus tard...

Ces petits détails font que chaque révélation est bien amené, elle ne débarque pas de n'importe où, contrairement à d'autres séries. On nous a expliqué comment c'est arrivé ; et même, si au début on avait pas compris à quoi ça servait, on sait que ça aura une importance par la suite.

Seulement, ce système de narration peut en gêner plus d'un. Au début de l'histoire, on nous lâche dans le quartier où plusieurs trucs se passe sans qu'on comprenne rien. Beaucoup de personne peuvent être déroutées. Je n'ai qu'un conseil à leur donner : persévérer. Si ça vous gêne de ne pas savoir le pourquoi du comment, continuer, les réponses arriveront forcément. Tout comme Mikado, prenez votre temps pour découvrir la ville, et la ville vous révélera ce que vous voulez savoir.


 

hibari hibari
8 août 2017 à 11:30
Episodes vues
24 sur 24
Note mise
10 / 10

jai tous adorer meme le fait d haïr  izaya. comment reconnaitre un bon mechant cest quand a temps que spectateur tu apprendre a le hair que tu fini par laimer ahahah